Catégories
Patrimoine Culturel Immatériel

Parc national de Tongariro

repère(s) :croire

En 1993, Tongariro est devenu le premier bien inscrit sur la Liste du patrimoine mondial au titre du critère culturel révisé concernant des paysages culturels. Les montagnes situées au centre du parc ont une signification culturelle et religieuse pour le peuple maori et symbolisent les liens spirituels entre cette communauté humaine et son environnement. Le parc contient des volcans en…Lire la suiteParc national de Tongariro

Catégories
Indéfinition

tangata whenua

repère(s) :humain

Tangata whenua – Terme maori signifiant « peuple de la terre », désignant le peuple maori d’une localité particulière, ou dans son ensemble. Il désigne les gardiens traditionnels de la terre et sont imprégnés de connaissances, de coutumes et de traditions transmises de génération en génération. Ce terme revêt une signification importante dans le contexte de la reconnaissance des droits et de…Lire la suitetangata whenua

Catégories
Indéfinition

pôwhiri

repère(s) :société

Cérémonie traditionnelle de bienvenue dans la culture maorie de la Nouvelle-Zélande. Caractérisée par des rituels protocolaires, des chants, des danses et des discours prononcés par les hôtes et les invités. Le pōwhiri se déroule souvent sur un marae, un lieu de rassemblement communautaire maori. Les participants suivent un protocole précis, marquant le respect mutuel et l’échange de paroles et de…Lire la suitepôwhiri

Catégories
Indéfinition

manuhiri

repère(s) :société

Terme maori désignant les invités ou les visiteurs. Dans la culture maorie de Nouvelle-Zélande, l’accueil des manuhiri revêt une importance particulière. Il est souvent célébré par des cérémonies appelées « powhiri » qui incluent des rituels traditionnels, des discours, des danses et des échanges symboliques. Les manuhiri sont accueillis par les tangata whenua, les habitants locaux, dans un esprit de partage, de…Lire la suitemanuhiri

Catégories
Indéfinition

kaitiakitanga

repère(s) :environnement

Kaitiakitanga signifie garde et protection en maori. Il s’agit d’un mode de gestion de l’environnement fondé sur la vision du monde des Maoris. Un kaitiaki est un gardien. Il peut s’agir d’une personne ou d’un groupe qui s’occupe d’une zone telle qu’un lac ou une forêt. Ce rôle leur est confié par l’iwi local. Selon les Maoris, les gens sont…Lire la suitekaitiakitanga

Catégories
Indéfinition

hui

repère(s) :faire

Le terme hui peut être utilisé à la fois pour décrire un événement ou un type de forum, c’est-à-dire que l’on peut participer à un hui, et il peut également se référer à une activité ou à un type de discussion spécifique, c’est-à-dire que vous pouvez « hui », en l’utilisant comme un verbe. Le premier fait référence à l’événement et au…Lire la suitehui

Catégories
Indéfinition

hongi

repère(s) :sentiment

Hongi – Salut traditionnel maori, deux personnes pressant le nez et le front l’un contre l’autre – Le souffle de vie (ha) est échangé et le visiteur (manuhiri) devient ainsi l’un des habitants de la terre (tangata whenua). Le hongi est chargé de significations spirituelles profondes, symbolisant l’unité, la paix, et le respect mutuel entre les individus et les communautés.…Lire la suitehongi

Catégories
Indéfinition

haka

repère(s) :art

Danse traditionnelle maorie de Nouvelle-Zélande, caractérisée par des mouvements énergiques, des chants et des gestes expressifs. Elle est exécutée lors de diverses occasions, qu’elles soient festives, protocolaires, ou même dans le contexte sportif. Le haka peut exprimer l’esprit guerrier, la force communautaire ou encore la fierté culturelle. Il est accompagné de chants et de vocalises fortes, souvent rythmés par des…Lire la suitehaka

Catégories
Citation

Tā Moko

repère(s) :santé

Dans la culture Māorie, la tête est la partie la plus sacrée du corps, il est donc important d’y afficher son statut social. En outre, le Moko sert de langage visuel qui connecte celui qui le porte à son whakapapa (ses ancêtres). Le porteur du Moko devient ‘Tapu’ (sacré).Lire la suiteTā Moko

Catégories
Citation

mokomokai

repère(s) :santé

Quand des guerriers mouraient au combat, leurs têtes tatouées étaient embaumées ou momifiées : ce sont les mokomokai. Il s’agissait à la fois de reconnaître leur noblesse et de maintenir vivant dans la société le souvenir de celui qui s’en allait. En cas de mort des chefs de tribu, il était entendu que le mokomokai, de façon mystérieuse, les maintenait…Lire la suitemokomokai

Catégories
Citation

Mataora et Niwareka

repère(s) :récit

Selon la mythologie maorie, la pratique du tatouage a pour origine une histoire d’amour entre un jeune guerrier maori du nom de Mataora (qui signifie le « visage de la vitalité ») et une jeune princesse Niwareka du clan des Turehu dont la demeure est dans le monde du dessous, le monde des esprits appelés Rarohenga. Un jour, Niwareka monta…Lire la suiteMataora et Niwareka

Catégories
Citation

Maoris – Evolution de la population

repère(s) :humain

Les Māori se sont installés en Nouvelle-Zélande à partir du XIe siècle. Pendant plus d’un siècle de colonisation européenne, les Māori ont eu tendance à rester dans les zones rurales, mais dans les années 2000, plus de 80 % des Māori vivaient dans des zones urbaines. Selon les données du recensement de 2013, le pays comptait 598 605 Māori, soit…Lire la suiteMaoris – Evolution de la population

Catégories
Citation

Hawaiki – Un lieu de grande importance dans la tradition Māori

repère(s) :environnement

Hawaiki est un lieu de grande importance dans la tradition Māori, et apparaît dans de nombreuses chansons, proverbes et whakapapa (généalogies). Selon la tradition, les ancêtres des Māori sont venus en Nouvelle-Zélande depuis Hawaiki, en naviguant sur les mers dans leurs canoës. Hawaiki est considéré comme le lieu d’où les humains naissent et où ils retournent après leur mort –…Lire la suiteHawaiki – Un lieu de grande importance dans la tradition Māori

Catégories
Citation

Barnet Burns

repère(s) :santé

Le marin et commerçant anglais Barnet Burns était l’un des nombreux Pākehā-Māori – Européens qui vivaient parmi les Māori, épousant souvent une femme Māori et vivant comme un membre de sa tribu. Alors qu’il résidait sur la péninsule de Māhia, Burns fut protégé par un chef connu sous le nom de Te Aria, et épousa sa fille, Amotawa. Le couple…Lire la suiteBarnet Burns

Catégories
Articles

Tane Mahuta

repère(s) :croire

Tane Mahuta est une divinité de la mythologie des Maoris. Tane est souvent considéré comme le dieu de la forêt, de la croissance et de la vie. Il est également associé à l’harmonie et à la beauté dans la nature. Selon la légende māori, Tane a joué un rôle essentiel dans la création de l’humanité en modelant la première femme,…Lire la suiteTane Mahuta

Catégories
Articles

Runanga, la gouvernance heureuse…

repère(s) :pouvoir

[Le monde actuel exige plus que jamais que ses dirigeants fassent preuve d’une grande probité et d’un engagement total au service des autres. Comment se débarrasser du cortège de la corruption, du népotisme, de la partialité … ? Comment chaque citoyen est-il également appelé à participer à une véritable dimension civique et éthique…] « Le premier objectif de la gouvernance…Lire la suiteRunanga, la gouvernance heureuse…

Catégories
Articles

Nouvelle-Zélande

repère(s) :pouvoir

La Nouvelle-Zélande, nation insulaire du Pacifique Sud, a pour capitale Wellington. Fondée par les Maoris au 13e siècle, la Nouvelle-Zélande a été explorée par l’explorateur néerlandais Abel Tasman en 1642, puis colonisée par les Britanniques au 19e siècle. Bien que l’indépendance formelle n’ait été obtenue qu’en 1907, la nation reste liée à la Couronne britannique et fonctionne comme une monarchie…Lire la suiteNouvelle-Zélande

Catégories
Articles

Le moko maori

repère(s) :santé

Une légende raconte que tout débuta par une tendre histoire entre le fier Mataora et la gracieuse Niwareka venue du monde des ténèbres. Mataora fut aussitôt séduit par sa divine beauté et les deux s’unirent. Mais un jour, emporté par sa jalousie, Mataora frappa Niwareka et celle-ci s’en retourna dans son monde. Pour se faire pardonner, il l’y rejoignit après…Lire la suiteLe moko maori