Catégories
Patrimoine Culturel Immatériel

Villes anciennes de Djenné

repère(s) :commerce

Habité depuis 250 av. J.-C., le site de Djenné s’est développé pour devenir un marché et une ville importante pour le commerce transsaharien de l’or. Aux XVe et XVIe siècles, la ville a été un foyer de diffusion de l’islam. Ses maisons traditionnelles, dont près de 2 000 ont été préservées, sont bâties sur des petites collines toguere et adaptées…Lire la suiteVilles anciennes de Djenné

Catégories
Patrimoine Culturel Immatériel

Tombouctou

repère(s) :éducation

Dotée de la prestigieuse université coranique de Sankoré et d’autres medersa, Tombouctou était aux XVe et XVIe siècles une capitale intellectuelle et spirituelle et un centre de propagation de l’islam en Afrique. Ses trois grandes mosquées (Djingareyber, Sankoré et Sidi Yahia) témoignent de son âge d’or. Bien que restaurés au XVIe siècle, ces monuments sont aujourd’hui menacés par l’avancée du…Lire la suiteTombouctou

Catégories
Patrimoine Culturel Immatériel

Tombeau des Askia

repère(s) :mourir

La spectaculaire structure pyramidale du tombeau des Askia, édifiée par Askia Mohamed, Empereur du Songhaï, en 1495 dans sa capitale Gao, témoigne de la puissance et de la richesse de l’empire qui s’épanouit aux XVe et XVIe siècles grâce au contrôle du commerce transsaharien, notamment du sel et de l’or. L’ensemble, y compris la tombe pyramidale, les deux mosquées à…Lire la suiteTombeau des Askia

Catégories
Patrimoine Culturel Immatériel

Les pratiques et savoirs liés à l’imzad des communautés touarègues de l’Algérie, du Mali et du Niger

repère(s) :art

La musique de l’imzad, caractéristique des populations touarègues, est jouée par les femmes avec un instrument à corde unique frottée, également connu sous le nom d’imzad. La musicienne place l’instrument sur ses genoux et joue en position assise au moyen d’un archet en bois arqué. Alliant musique et poésie, la musique de l’imzad est fréquemment jouée lors des cérémonies dans…Lire la suiteLes pratiques et savoirs liés à l’imzad des communautés touarègues de l’Algérie, du Mali et du Niger

Catégories
Patrimoine Culturel Immatériel

Les pratiques et expressions culturelles liées au balafon des communautés Sénoufo du Mali, du Burkina Faso et de Côte d’Ivoire

repère(s) :art

Le balafon des communautés Sénoufo du Mali, du Burkina Faso et de Côte d’Ivoire est un xylophone pentatonique, connu localement sous le nom de  »ncegele ». Le  »ncegele » est composé de onze à vingt-et-une lames d’inégales longueurs, taillées dans du bois et rangées sur un support de forme trapézoïdale, également en bois ou en bambou. L’instrument a pour résonateurs des calebasses,…Lire la suiteLes pratiques et expressions culturelles liées au balafon des communautés Sénoufo du Mali, du Burkina Faso et de Côte d’Ivoire

Catégories
Patrimoine Culturel Immatériel

Les pratiques et expressions culturelles liées au « M’bolon », instrument de musique traditionnel à percussion

repère(s) :art

Le M’Bolon est un instrument de musique composé d’une grande caisse de résonance faite d’une calebasse recouverte de cuir de vache, surmontée d’un manche en bois arqué muni de cordes. Pour amplifier les vibrations sonores, le musicien porte souvent un dispositif en forme de cloche fait de plaques métalliques auxquelles sont fixés de petits lobes de forme ovale. Cet appareil,…Lire la suiteLes pratiques et expressions culturelles liées au « M’bolon », instrument de musique traditionnel à percussion

Catégories
Patrimoine Culturel Immatériel

Le Sanké mon, rite de pêche collective dans le Sanké

repère(s) :manger

Le Sanké mon, rite de pêche collective, a lieu à San, dans la région de Ségou au Mali, tous les deuxièmes jeudis du septième mois lunaire pour commémorer la fondation de la ville. Le rite commence par le sacrifice de coqs et de chèvres et par des offrandes des habitants du village aux esprits de l’eau qui habitent la mare…Lire la suiteLe Sanké mon, rite de pêche collective dans le Sanké

Catégories
Patrimoine Culturel Immatériel

La sortie des masques et marionnettes de Markala

repère(s) :art

La sortie des masques et marionnettes est une fête rituelle pratiquée dans les communautés bambaras, bozos, markas et somonos de Markala, qui se caractérise par des danses avec des masques, des tam-tams et des chansons interprétées par des danseurs et des marionnettistes. Chacun des masques et marionnettes symbolise le lien sacré entre l’homme et la nature, à travers la représentation…Lire la suiteLa sortie des masques et marionnettes de Markala

Catégories
Patrimoine Culturel Immatériel

La société secrète des Kôrêdugaw, rite de sagesse du Mali

repère(s) :savoir

La société secrète des Kôrêdugaw est un rite de sagesse qui occupe une place centrale dans l’identité culturelle des communautés bambara, malinké, senufo et samogo. Les initiés revêtent des haillons ornés de colliers de fèves rouges et d’un grand nombre d’objets divers. Ils suscitent l’hilarité par leur comportement glouton, leur humour caustique et leur esprit, mais ils font aussi preuve…Lire la suiteLa société secrète des Kôrêdugaw, rite de sagesse du Mali

Catégories
Patrimoine Culturel Immatériel

La réfection septennale du toit du Kamablon, case sacrée de Kangaba

repère(s) :habiter

Les Malinkés et autres populations du Mandén, région du sud-ouest du Mali, se rassemblent tous les sept ans pour célébrer la pose d’une nouvelle toiture de chaume sur le Kamablon (ou vestibule de la parole) dans le village de Kangaba. Construit en 1653, le Kamablon de Kangaba est un remarquable édifice de plan circulaire qui abrite des objets et des…Lire la suiteLa réfection septennale du toit du Kamablon, case sacrée de Kangaba

Catégories
Patrimoine Culturel Immatériel

La Charte du Mandén, proclamée à Kouroukan Fouga

repère(s) :paix

Au début du XIIIe siècle, à l’issue d’une grande victoire militaire, le fondateur de l’Empire mandingue et l’assemblée de ses « hommes de tête » ont proclamé à Kouroukan Fouga la « Charte du Mandén nouveau », du nom du territoire situé dans le haut bassin du fleuve Niger, entre la Guinée et le Mali actuels. La Charte, qui est…Lire la suiteLa Charte du Mandén, proclamée à Kouroukan Fouga

Catégories
Patrimoine Culturel Immatériel

L’espace culturel du yaaral et du degal

repère(s) :environnement

L’espace culturel du yaaral et du degal correspond au vaste espace pastoral des Peuls du delta intérieur du Niger. Les festivités du yaaral et du degal marquent la traversée du fleuve au moment de la transhumance. Deux fois par an, les troupeaux de bétail passent des terres arides du Sahel aux plaines inondables du bassin intérieur du Niger. Les festivités…Lire la suiteL’espace culturel du yaaral et du degal

Catégories
Patrimoine Culturel Immatériel

Falaises de Bandiagara (pays dogon)

repère(s) :société

En plus de ses paysages exceptionnels de falaises et de plateau gréseux intégrant de très belles architectures (habitations, greniers, autels, sanctuaires et toguna – abris des hommes), le site de la région de Bandiagara possède des traditions sociales prestigieuses encore vivantes (masques, fêtes rituelles et populaires, cultes périodiquement rendus aux ancêtres à travers plusieurs cérémonies). Par ses caractéristiques géologiques, archéologiques…Lire la suiteFalaises de Bandiagara (pays dogon)

Catégories
Indéfinition

bògòlanfini

repère(s) :objet

Bogolan – Un tissu de coton traditionnel malien teint avec de la boue fermentée. Il est devenu un symbole de l’identité culturelle malienne. Egalement présent dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest comme le Burkina Faso, la Guinée, la Côte d’Ivoire ou encore le Sénégal.Lire la suitebògòlanfini

Catégories
Citation

Tombouctou – Centre d’érudition

repère(s) :éducaton

L’enseignement islamique fut également encouragé, Tombouctou possédant plusieurs universités où des livres étaient accumulés dans de grandes bibliothèques et où les étudiants étaient formés d’abord à mémoriser des textes et, pour les étudiants de niveau supérieur, à produire des commentaires et des œuvres créatives basés sur des textes religieux islamiques. Un intellectuel connu était le saint Sharif Sidi YahIa al-Tadilsi…Lire la suiteTombouctou – Centre d’érudition

Catégories
Citation

Tombouctou, un centre d’érudition parmi tant d’autres

repère(s) :éducaton

Quelle forme d’islam pratiquait-on en terre africaine avant la colonisation ? Quelle place la religion a-t-elle jouée dans la construction politique et sociale de la région sahélienne ? Quelle influence les érudits africains ont-ils dans la tradition musulmane ? Ces questions, parmi beaucoup d’autres, Ousmane Oumar Kane s’y intéresse dans son nouveau livre. Au-delà de Tombouctou, une histoire intellectuelle de…Lire la suiteTombouctou, un centre d’érudition parmi tant d’autres

Catégories
Citation

Salif Keita – Papa

repère(s) :famille

N kɔrɔkɛ ye telefon ci n ma, Ko ne ka tɛliya joona ka don so. Ko Papa man kɛnɛ… bana dun juguyara. Ne ye n ka minaninnu bɛɛ cɛ̀…Lire la suiteSalif Keita – Papa

Catégories
Citation

Pays – Libère Tumba

repère(s) :pouvoir

Pour moi, d’après mon expérience, l’Afrique est un pays, parce que moi qui suis de l’Afrique centrale, lorsque j’ai quitté mon pays, et suis arrivé en Côte d’Ivoire, au Mali, ou encore au Sénégal … les réalités vécues et connues m’ont semblé être les mêmes que celles que j’avais laissées chez moi. Je sais qu’il y en a qui n’aiment…Lire la suitePays – Libère Tumba

Catégories
Citation

Le djembé et les groupes ethniques

repère(s) :art

Les ethnies qui pratiquent cet instrument depuis le plus longtemps sont les Malinké (auxquels on attribue généralement la paternité de ce tambour), les Wassoulounké, les Bamanan du sud et les Soninké. Les Khassonké et les Bamaman du Kharta, ainsi que d’autres groupes ethniques du Mali ou des pays avoisinnants, l’ont vraisemblablement adopté ultérieurement.Lire la suiteLe djembé et les groupes ethniques

Catégories
Citation

La nouvelle monnaie de l’Afrique de l’Ouest, l’Eco : Rebrand ou nouveau départ ?

repère(s) :argent

De nombreux Africains ont applaudi et acclamé lorsque le président de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, a annoncé samedi qu’en accord avec les autres chefs d’État de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, nous avons décidé de réformer le franc CFA avec les trois changements majeurs suivants : Premièrement, le changement de nom de la monnaie, qui passe du franc CFA…Lire la suiteLa nouvelle monnaie de l’Afrique de l’Ouest, l’Eco : Rebrand ou nouveau départ ?