Catégories
Articles

Seychelles

repère(s) :pouvoir

Les Seychelles, archipel situé dans l’océan Indien, ont Victoria comme capitale. Indépendantes depuis 1976, les Seychelles sont une république. L’histoire du pays est marquée par la colonisation française et britannique, ainsi que par la traite des esclaves. Le relief seychellois est caractérisé par des îles coralliennes, et des montagnes granitiques, bordées par l’océan Indien. La monnaie utilisée est la roupie…Lire la suiteSeychelles

Catégories
Articles

Mo anvi aprann inpe creole

repère(s) :langue

Un « pidgin » est une langue véhiculaire simplifiée créée à partir d’une langue de base, qu’elle soit européenne (anglais, français, espagnol…) ou autre. Le terme viendrait de l’anglais « business ». Toutefois si la langue vient à se structurer davantage, à élargir son champ lexical et qu’elle devient langue maternelle pour une population donnée, on parle de « créole…Lire la suiteMo anvi aprann inpe creole

Catégories
Patrimoine Culturel Immatériel

Réserve naturelle de la vallée de Mai

repère(s) :manger

Au cœur de la petite île de Praslin, la réserve abrite les vestiges d’une forêt naturelle de palmiers qui a pour ainsi dire conservé son état d’origine. Le célèbre « coco de mer », fruit d’un palmier dont on pensait autrefois qu’il poussait au fond des mers, est la plus grosse graine du règne végétal.Lire la suiteRéserve naturelle de la vallée de Mai

Catégories
Patrimoine Culturel Immatériel

Atoll d’Aldabra

repère(s) :environnement

L’atoll comprend quatre grandes îles de corail qui enferment une lagune peu profonde. L’ensemble est lui-même entouré d’un récif de corail. En raison des difficultés d’accès et de l’isolement, Aldabra a été préservé de l’influence humaine et est devenu un refuge pour quelque 152 000 tortues terrestres géantes, soit la plus grande population mondiale de ce reptile.Lire la suiteAtoll d’Aldabra

Catégories
Patrimoine Culturel Immatériel

Le moutya

repère(s) :pouvoir

Le moutya a été introduit aux Seychelles par les esclaves africains qui sont arrivés avec les colons français au début du XVIIIe siècle. À l’époque, cette danse était traditionnellement pratiquée de nuit dans la forêt, à distance de la plantation où vivaient leurs maîtres. Le moutya servait à l’origine de réconfort psychologique contre les privations et la pauvreté et représentait…Lire la suiteLe moutya